Sérénité : comment la trouver en soi et la cultiver

Trouver la sérénité, c’est suivre un chemin intérieur. Il commence par la compréhension de soi, de nos façons d’agir et de ressentir. Et puis le sentier continue avec notre environnement : comprendre ce qui nous entoure et notre façon de le vivre. Enfin la sérénité vient quand nous faisons la paix avec nous-même et avec l’extérieur. Nous pouvons alors vivre apaisés et sereins.

La sérénité vient de l’intérieur

La sérénité, c’est un état de calme et de tranquillité auquel chacun aspire. Elle vient de l’intérieur, de nos propres ressources. C’est cette paix intérieure qui nous apaise et nous rend pleinement nous-même. Celle qui nous fait rayonner de l’intérieur comme une bougie dans une lanterne. Cette paix-là ne peut venir que de nous-même.

Elle est composée de 2 éléments : la paix avec soi-même et la paix avec l’extérieur. D’abord nous accepter dans notre entièreté, avec notre lumière et notre ombre. Puis faire la paix avec ce qui nous entoure, en acceptant aussi la part de lumière et d’ombre de notre environnement.

Nous ne pouvons pas changer l’extérieur, nous n’avons pas prise sur ce qui arrive autour de nous. Mais on peut être en paix intérieure avec l’extérieur.

Trouver ou retrouver cette paix s’apprend avec le coaching de vie. Pour certains, le processus se fait naturellement. D’autres ont besoin d’apprendre à trouver le chemin : utiliser ses propres ressources et changer sa façon de voir. Le coaching de vie accompagne ce changement de posture et prépare à l’acceptation.

Trouver la sérénité du quotidien en 3 étapes

Première étape pour trouver la paix intérieure : se comprendre soi-même. Comprendre comment nous agissons, ce qui crée la paix en nous et ce qui crée la tourmente. Être conscient de nos émotions, de nos sentiments.

Ensuite comprendre l’extérieur, comment nous voyons notre environnement, comment nous sommes impactés par ce qui nous entoure.

Et puis faire la paix avec nous-même et ce qui nous entoure. Apprendre l’acceptation de soi et de ce qui se passe autour. Lâcher prise. Vivre les choses en soi. Apprendre aussi à se protéger et à gérer ce qui nous est insupportable. Se mettre dans une situation de paix, d’équilibre.

Notre corps est notre allié

Première étape, partons à la découverte de nous-même. Notre corps est une ressource que nous n’avons pas appris à écouter. Et pourtant ! Notre corps nous indique un rythme. Il sait ce qui nous fait du bien et ce qui nous rend mal à l’aise ou malheureux. Apprenons à nous faire confiance, à faire confiance à ce que nous dit notre corps.

D’ailleurs, si on écoute le mot « maladie », on entend le « mal a dit ». Il faut donc apprendre à écouter les messages du corps, ses émotions, ses douleurs, sa fatigue, les battements de son cœur.

Utiliser pleinement les ressources de son corps, fait partie de la panoplie d’une personne sereine. Nous sommes maîtres de notre corps, nous l’avons toujours avec nous. Sachons l’accepter, l’écouter et accepter ses messages comme des signaux, des balises.

La sérénité, c’est aussi apprendre à moins réfléchir. Calmer son mental, ses peurs. Pas toujours facile… Faire place aux ressentis du corps peut nous apprendre à ralentir le flot des idées et des pensées.

Pour se vider la tête, on peut s’aider du corps : la méditation ou une grande marche sont des moments où le mental laisse la place au corps. À nous de trouver notre façon d’atteindre ce moment de vide et de lâcher-prise. À nous aussi de réserver des moments pour eux dans nos vies bien remplies.

Nous ne sommes pas seuls

Nous ne sommes pas seuls, isolés comme des ermites. Les autres sont là. La nature aussi est là et nous faisons partie intégrante de cette nature. Tout notre environnement a sa part dans notre équilibre de paix, que ce soient les personnes qui nous entourent, notre travail, notre lieu de vie, le contexte plus global, la nature. Ils peuvent être des poids ou au contraire des aides.

Par exemple, la nature est une ressource pour nous aider à trouver notre paix intérieure. Écoutons la nature. Le bruit tranquille de la rivière qui coule. Le doux bruit du vent d’été dans les arbres. Le chant des oiseaux qui célèbrent l’aurore.

Faire confiance à l’univers, chacun dans sa spiritualité pour percevoir notre chemin dans le monde. C’est aussi un lieu de ressourcement et de paix.

Parfois, le contexte est dur, le poids fort, notre situation difficile. On ne peut pas changer la conjecture, mais on peut être libre tout en étant en prison. Et l’inverse est vrai aussi. Comprendre notre environnement et son impact sur nous est essentiel. C’est un pas nécessaire pour faire la paix.

Faire la paix

Quand on s’est compris soi-même et qu’on a compris son environnement, le stade suivant consiste à faire la paix, à lâcher prise. Accepter de ne pas avoir le contrôle sur tout, accueillir l’imprévisible.

Finalement, il s’agit de retrouver la sérénité primordiale que nous avions en nous. Pensons aux jeunes enfants qui accueillent tout avec curiosité et plaisir. Cette paix a parfois été bousculée par la vie, parfois volée par d’autres. C’est pourquoi il faut apprendre aussi à se protéger.

Faire la paix, c’est apprendre à être en connexion, en harmonie avec notre comportement et notre environnement. Et transformer les contraintes inévitables en choses positives pour nous.

Enfin, montrons de la gratitude. Remercions pour ce que nous avons et ce que nous sommes. Nous sommes riches de nous-même et nous ne le voyions pas toujours.

Retrouver la sérénité avec le coaching de vie

Pour nous aider, le coaching de vie est précieux. Il va d’abord nous accompagner au changement, à la préparation du futur. Ce n’est pas facile de changer une habitude ou un comportement. Le coach est là pour nous guider, pour nous aider à trouver les ressources en nous.

Le coaching de vie est aussi là pour nous préparer à l’acceptation. Car accepter est un chemin qui peut être long et difficile. Mais sans acceptation, la souffrance est permanente.

Accepter n’est pas renoncer. En effet, parfois pour supporter l’insupportable, certains adoptent une technique de blindage émotionnel : ils n’attendent plus rien d’eux-mêmes, des autres, de la vie. Mais alors il n’y a plus de liens, plus de profondeur et donc plus de vie. Ils sont blindés contre la vie. Le coaching de vie nous sort de cet écueil ou nous en prévient. Et nous pouvons alors goûter pleinement la vie.

La sérénité, source de vie

Trouver la sérénité passe donc par nous comprendre nous-même, comprendre notre rapport à l’extérieur et faire la paix. Au cours de ce chemin, seul ou accompagné par un coach de vie, nous trouvons des ressources comme notre corps ou la nature sur lesquelles s’appuyer.

La clé, c’est de trouver nos propres ressources pour que notre paix intérieure rayonne en nous et autour de nous durablement.

Lucile Coach de Vie

Adresse

42 Rue Dulong, 75017 Paris

Appelez-moi

06 63 33 75 71

Écrivez-moi

contact@lucilecoach.fr

Réseaux Sociaux

@ Lucile Coach - 2019 - Tous droits réservés - N° SIRET : 84528614500014

crossmenu linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram