Dans la vie privée comme dans la vie professionnelle, vous pouvez avoir besoin de faire appel à un coach de vie.

Que ce soit au niveau de la confiance en soi, ou pour affronter une situation nouvelle qui vous déstabilise, cette personne va vous aider à trouver la force ou la façon de contourner ou passer les obstacles.

En respectant votre rythme et vos choix, il va vous booster, vous pousser vers l’avant, toujours plus loin, toujours plus fort.

Il n’est pas là pour sonder votre esprit ou votre vie depuis l’enfance, mais pour faire en sorte que vous vous affirmiez, là, maintenant et pour toujours.

Le coach de vie ou life coach, comme son nom l’indique est un accompagnateur objectif et neutre qui se penche sur votre vie quotidienne, au travail ou/et dans le privé.

Il concerne 5 domaines :

  1. Vie familiale
  2. Vie professionnelle
  3. Vie de couple
  4. Vie personnelle
  5. Vie sociale

Le coach est un homme ou une femme, capable d’analyser rapidement la situation, votre personnalité et ce dont vous avez besoin, maintenant et à l’avenir.

Le travail du coach consiste, sans vous influencer, à vous diriger sur la bonne voie en faisant ressortir ce que vous avez de meilleur en vous.

Le coach vous aide à réaliser comment à utiliser votre énergie sans la gaspiller, gérer au mieux vos émotions et vous fait réaliser comment vous organiser dans tous les domaines.

Les coachs vous remettent le pied à l’étrier pour aller de l’avant en utilisant ce que vous avez appris de vos erreurs, mais sans rester dans le passer.

Le coaching de vie vous permet de regarder l’avenir plus positivement et sereinement.

Comment se déroule une séance de coaching ?

Le premier rendez-vous est une prise de contact, pour faire connaissance; il peut se dérouler à distance ou en face à face.

Le coach met à l’aise, il pose des questions sur votre façon de vivre, sur le métier que vous exercez et ce que vous recherchez au niveau du coaching.

Il écoute quels sont vos besoins et vos attentes du coaching.

Les séances suivantes durent environ 1h et peuvent aussi s’effectuer au choix par téléphone, Skype ou en cabinet, en pleine nature ou à votre domicile.

Le coach s’adapte, selon le caractère, les envies et l’environnement du client. Il laisse libre cours à son instinct et sa créativité dans votre intérêt.

Chaque séance sert à défaire un nœud qui vous empêche d’avancer.

Sans approfondir le pourquoi de ce problème, cela vous permet de comprendre comment vous sortir de cette situation pour avancer.

Quel que soit le domaine à aborder, même s’il y en a plusieurs, l’exercice principal va être de se focaliser sur la libération du corps et de l’esprit; devenir plus fort et plus confiant à chaque séance.

“A chaque problème sa solution et chaque chose en son temps” pourraient être des slogans notés sur les cartes de visite des coachs de vie.

En effet, tout ne se règle pas en une seule séance, et le coaching se réalise sur un temps défini.

Il faut compter quelques mois, à raison d’un seul rendez-vous par semaine.

2 – Quand faire appel à un coach de vie ?

Vous sentez que vous perdez pied, vous avez l’impression que vous n’arriverez pas à surmonter un ou plusieurs obstacles, vous subissez un ras-le-bol général qui pourrait vous pousser ostensiblement vers le burn-out.

Vous vous sentez différent, incompris, en mal diffus, vous avez des difficultés à faire confiance, vous voulez sortir d’une situation d’hyper contrôle.

Un déménagement, un conflit dans le couple ou avec les enfants, la perte d’un être aimé, une mauvaise ambiance au travail, le manque d’amis…

Il y a tellement de raisons dans la vie pour faire appel à un coach de vie.

Pour votre vie personnelle

Les demandes d’aides peuvent être nombreuses et dans des domaines totalement différents. La souffrance, le désarroi, l’incapacité de surmonter l’épreuve…

Vie de couple :

Tous les jours ne sont pas forcément roses et des tensions peuvent subvenir. On ne sait comment parler avec l’autre sans être brusque et blessant, mais on ne peut continuer ainsi.

On aimerait sortir de l’ornière, que ce soit pour mieux continuer ou pour prendre la décision de tout arrêter.

Le coach peut vous aider à trouver le bon moment pour discuter, la manière de le faire, les mots à éviter et ceux à privilégier.

Vie de famille :

Si le couple peut déjà être difficile à gérer au quotidien, avec les enfants, ce n’est pas de tout repos non plus et vous pouvez avoir du mal à vous contenir. 

C’est cette retenue qui jour après jour déteriorise l’ambiance.

Les enfants peuvent comprendre toutes les situations, il suffit de trouver les mots, de leur expliquer les faits.

S’exprimer, communiquer est le maître mot dans la plupart des conflits ou simples tensions.

Si vous laissez la situation stagner, elle risque de s’aggraver. Le rôle du coach de vie est de vous guider grâce à son œil extérieur.

Il a une autre vision des choses, objective et neutre.

 

Vie sociale :

Que vous travailliez ou pas, les relations avec les autres peuvent être difficiles.

Vous pouvez vous sentir inférieur à la quasi-totalité des gens rencontrés.

Celui-ci est bien habillé, celle-là, bien coiffée, leur prestance vous intimide, ces personnes ont une facilité d’élocution qui vous tient bouche cousue, vous empêche de les côtoyer.

Votre savoir vous parait tellement infime à côté du leur que vous préférez aller voir ailleurs, vous vous sous-estimez ou vous avez peur.

Dans ce domaine en particulier, le coach de vie fait des miracles, car ce n’est pas l’autre qui pose problème, mais bien votre confiance en vous qui est altérée.

Il va vous pousser à vous valoriser et faire sortir de vous ce que vous avez de plus attirant, de plus solaire.

Pour votre vie professionnelle

De la recherche d’emploi à la demande d’augmentation, il y a bien des étapes à franchir, un coach sera le bienvenu.

La présentation à un poste éventuel :

Répondre à une offre de poste à pourvoir se prépare. La présentation physique et la gestuelle sont encore plus importants que le CV.

Nous ferons en sorte de vous mettre en valeur. Selon l’emploi à décrocher, il faut faire preuve d’imagination tout en restant respectueux, pour se démarquer des autres.

Il faut que votre présentation soit mémorable. Vous devez impacter le cerveau de l’employeur.

L’expérience professionnelle est importante bien sûr, mais à côté d’une facilité d’adaptation à divers postes, et le caractère de battant que vous pourriez arborer cela fera la différence.

Gagner le respect des supérieurs :

Au travail, l’un des grands fléaux actuels est le harcèlement qu’il soit moral, physique ou sexuel.

Il y a des personnes “condamnées” à être harcelées, elles peuvent changer de travail, de ville, elles seront toujours le bouc émissaire.

Il faut que ça change. Vous n’êtes pas né pour vous faire harceler.

Le gêne du harcelé n’existe pas, tout comme celui du harceleur, on peut trouver les deux dans la même fratrie.

C’est une question encore une fois de confiance en soi. Nul besoin de hurler ou de vous battre à coups de poing pour vous faire respecter, la confiance en soi impose le respect de l’autre.

Le travail du coach sera de vous faire prendre conscience de l’égalité entre les personnes, même si le rang du harceleur est supérieur, c’est juste un humain avant tout.

Et quelquefois, il ne faut pas avoir peur d’aller vous plaindre à la hiérarchie ou de menacer de le faire. Chacun a des droits et il faut les faire valoir.

Les doutes :

“Je n’y arriverai pas, il y a trop de travail !”

La charge de travail additionnée aux problèmes familiaux et d’argent donne une charge mentale trop importante à porter seul ou même à deux.

Vous commencez à vous sentir nul et pourtant, vous connaissez le boulot.

Le coach vous aidera à trouver une porte de sortie, dans tous les sens du terme.

On ne reste pas dans une situation d’échec constant, ou bien on trouve le moyen de répartir les tâches avec l’embauche d’une autre personne, ou bien on s’en va.

Si l’on vous a donné ce surplus de travail, c’est que l’on a confiance en vous, on sait que vous êtes à la hauteur de cette montagne de dossiers ou d’objets à fabriquer.

Il manque juste le temps pour réaliser cette tâche correctement et vous n’êtes pas adepte du travail mal fait.

Nous pouvons vous motiver à aller demander une aide supplémentaire au patron de l’entreprise sous peine d’aller voir ailleurs.

La demande d’augmentation :

C’est un passage obligé si vous voulez être augmenté. Il est parfois difficile de trouver les mots, les arguments pour demander cette augmentation.

Ce n’est pas seulement un peu d’argent en plus chaque mois, mais le fait de faire valoir un droit après un certain temps d’ancienneté ou un travail plus important à effectuer.

C’est montrer votre attachement à votre emploi et la volonté de rester longtemps en place, c’est prouver à votre patron qu’il peut avoir confiance en vous.

Le coach vous fera prendre conscience de votre valeur dans l’entreprise et vous donnons la force d’affronter le regard de votre employeur.

Il vous aidera à trouver les mots justes, la façon de respirer, le regard franc et droit, la poignée de main ferme, toutes ces petites choses si importantes aux yeux de votre patron.

Les collègues :

Selon l’emploi, les collègues sont des compagnons de route ou des adversaires.

Lorsqu’il y a une sorte de compétition constante entre les divers employés, il est difficile de s’accorder, et pourtant, il y a des solutions pour aplanir ces tensions.

On le voit régulièrement chez les commerciaux, les assureurs, les agents immobiliers, il faut toujours faire mieux que le collègue ou l’autre entreprise, il y a une pression énorme qui peut devenir invivable.

L’objectif constant de battre l’autre empoisonne votre environnement, vous devez trouver une solution pour l’assainir.

Le coach de vie peut vous aider à atteindre le véritable objectif que vous vous êtes fixé sans vous laisser perturber par des éléments extérieurs.

La compétition est laissée de côté, seuls la qualité du travail et le fait de faire de votre mieux doivent être pris en compte.

Pour ceux qui travaillent en équipe comme en usine, restauration, bureau, tous ont aussi une vie familiale, sociale, et des soucis et certains les emmènent au boulot.

Il n’est pas toujours facile de vivre 8 h par jour avec les mêmes personnes si proches et pourtant si différentes de vous.

Leur culture, leurs habitudes, leurs tics et tocs peuvent vous agacer.

A force, cela devient très perturbant, le rire de celle-ci, les gestes de celui-là deviennent jour après jour de plus en plus irritants.

Le coach de vie vous fera prendre conscience qu’au-delà de ces petits gestes, il y a souvent une belle personne.

On n’est pas si différents les uns des autres, nous avons des choses en commun, et aussi des manies stressantes ou déstabilisantes pour les autres.

Le temps passe mieux sur le lieu de travail lorsque l’atmosphère est détendue. Et qu’est-ce qui vous empêche de faire plus ample connaissance à l’extérieur ?

On est bien souvent surpris par tous ces points communs que l’on a entre collègues.

Le coaching offert par l’employeur :

Certains patrons offrent un stage de coaching à ses employés. Un des buts est de développer les performances de chacun tout en privilégiant le travail de groupe.

Se démarquer des autres tout en restant unis apporte une force dans l’entreprise.

Quand les employés prennent conscience de leur individualité au sein de l’entreprise, pour un travail similaire, ils deviennent plus rentables, plus efficaces et la fatigue est mieux gérée.

Il y a moins de burn-out, d’arrêts maladie.

Le coach fait travailler le groupe individuellement et ensemble sur des exercices physiques, le dépassement de soi par le corps et aussi par l’esprit.

Le partage, le vivre ensemble, l’aide seront mis en avant pour que l’assertivité devienne naturelle sur le lieu de travail.

Vous êtes intéressé(e) par le développement personnel

Le développement personnel est sur toutes les bouches mais en quoi ça consiste exactement ?

Nous sommes tous différents, notre vie est unique et nous devons utiliser notre potentiel particulier en le mettant en avant. La plupart d’entre nous ignorent notre valeur.

Un coach sait détecter vos capacités, vos aptitudes à affronter les difficultés et la meilleure façon de le faire.

Il vous permet d’atteindre vos objectifs en arasant les obstacles les uns après les autres.

Il vous fera travailler sur le mental et le corps.

Les outils qu’il utilise sont nombreux et variés : des schémas, des tableaux, de la musique, des images virtuelles, des jeux pour vous faire prendre comprendre que l’individu est un tout; vous devez prendre conscience de l’intégralité de votre être.

L’idéal est d’atteindre l’harmonie entre le corps et l’esprit pour vous sentir bien dans votre peau en toutes circonstances.

Vous apprendrez à relativiser, prendre les choses les unes après les autres, ne pas vous laisser envahir par le stress, la peur, l’angoisse de ne pas y arriver.

La charge mentale, la charge émotionnelle doivent être gérées au quotidien calmement.

Apprenez à déléguer, à parer au plus pressé, laissez de côté ce qui n’est pas primordial dans l’immédiat.

Pensez à vous, à votre santé, à votre bonheur et prenez soin de vous.

Grâce au coach de vie, vous pouvez vous projeter dans l’avenir, voir plus loin en toute confiance.

L’ouverture de l’esprit permet l’ouverture du chemin. Si la voie n’est pas toute tracée, vous pouvez la dessiner mentalement et réaliser votre rêve.

Ouvrir une entreprise sans y laisser des plumes, apprendre une langue étrangère, passer un concours ou un examen, affronter la réalité d’une maladie.

Ce sont des situations que vous pouvez affronter plus facilement avec un bon coaching.

3 – Quelle est la différence entre un coach de vie et un psychologue ?

Il y a une grande différence entre un coach de vie et un “psy”.

Ils peuvent parfois être complémentaires en même temps ou successifs de l’un à l’autre.

Le psychologue ou psychanalyste ira fouiller votre vie pour trouver la base de votre mal-être et vous aidera à relativiser après vous être fait prendre conscience du problème à résoudre.

Ces thérapies sont souvent longues.

Le coach de vie quant à lui ne travaille pas sur le passé utilisera vos ressources au moment présent comme base et travaille pour votre objectif à atteindre dans un temps assez court.

Le coaching et le coach ont leurs limites. À nous de le reconnaître et de vous conseiller ou vous diriger vers des confrères ou des thérapeutes divers.

Le coach ne doit pas se substituer au thérapeute et peut compléter l’action en vue d’une guérison plus rapide.

4 – Comment bien choisir son coach de vie ?

Le plus important est la confiance que l’on met en son coach. C’est votre avenir que vous mettez entre ses mains.

Tous les coachs ne se valent pas, vous devez vraiment choisir avec soin celui qui vous accompagnera vers cette nouvelle vie.

La notoriété du coach peut être un indicateur pour certains, mais pas pour tous.

Vous pouvez lire des témoignages, vous pouvez suivre une recommandation d’une personne de confiance et choisir si cela vous correspond ou pas et si c’est bien la personne adaptée à votre personnalité et votre situation.

C’est important de se reconnaitre un minimum dans l’intervention pour pouvoir évaluer l’aide apportée.

Un débutant peut être efficace dès la première intervention. S’il a peu d’expérience et est doué et investit, il saura vous aider, tous les coachs ont débuté un jour.

Il faut parfois se méfier des habitudes et des stéréotypes des situations débloquées par un même coach ! Il peut se spécialiser dans un domaine, utiliser des supports spécifiques avec lesquels on aura que peu d’affinités.

Les supports, la technique, la voix et le sexe de la personne peuvent être des critères importants pour le client.

L’accompagnement doit se faire en douceur avec le plus de sérénité possible.

Le but à atteindre est bien réel et vous ne devez pas rester dans l’utopie de le toucher du doigt seulement, mais bien d’arriver à sa hauteur et de vous y installer.

Certains coachs utilisent principalement la voix, d’autres des images, des vidéos, des objets, le corporel, des éléments naturels…

Il faut que la technique employée vous parle, vous apaise et vous motive en même temps.

Assurez-vous que votre coach soit certifié RNCP

Si le métier n’en est qu’à ses balbutiements, il exige toute de même une certification le RNCP (Répertoire National de la Certification Professionnelle).

Ce répertoire note toutes les formations et titres aboutissant à un certificat d’aptitude d’exercer tel métier reconnu par la CNCP (Commission Nationale de Certification Professionnelle).

Ce certificat est obtenu après une formation à distance ou la formation continue comme le parcours scolaire entre autres.

Il est fractionné en échelons : Brevet des collèges ou Diplôme National du Brevet fait partie de l’échelon N° 6, nous aurons donc le titre RNCP niveau 6 alors qu’un Doctorat en Bac +8 obtiendra un titre RNCP niveau 1.

Même avec un titre niveau 6, vous avez la certitude que la personne a suivi un minimum de formation l’amenant à obtenir cette certification. Elle ne travaille pas clandestinement ou “au noir”.

Le coach peut adhérer à un syndicat de coachs et cela peut être un gage pour vous de son implication dans son métier et ses valeurs. Pour y adhérer, il doit avoir la certification.

 

Plus important que le titre, c’est la capacité du coach à comprendre les attentes du client.

Son intelligence, sa vivacité d’esprit, son empathie, sa prise en charge du problème, et la résolution qu’il vous soumet et vous aide à mettre en place.

Le coach idéal n’est pas forcément le plus cher ou le plus célèbre, c’est celui avec lequel vous vous sentez bien, capable d’aller plus loin en toute confiance.

Comment devenir coach de vie certifié ?

Comme la profession est assez récente en tant que telle, c’est plus souvent par reconversion que par formation professionnelle en sortie de cursus scolaire que l’on choisit cette voie.

Avec un certain vécu, familial, professionnel, émotionnel, vous pouvez déjà être bien armé pour comprendre quelques situations et comment s’en dépêtrer.

Il y a la même part de formation professionnelle au coaching intuitif que d’acquis au fil de la vie, pour devenir le meilleur coach possible.

Vous devez utiliser votre vécu, les expériences passées, comme bases du CV.

Plus vous avez galéré pour vous en sortir, plus vous serez à même de venir en aide aux autres. Vous avez des modèles sur lesquels vous baser pour trouver une solution adéquate.

Ce sont autant de situations qui vous permettent d’acquérir de l’expérience et obtenir le certificat professionnel.

Étudier les techniques : paroles, ambiances relaxantes, dopantes, énergisantes, c’est une bonne chose, mais ce n’est qu’une base commune à tous les étudiants.

Avoir assez d’empathie pour se mettre à la place de l’autre dans telle situation afin de trouver une solution n’est pas donné à tout le monde, et c’est là que votre expérience fait la différence.

Pour devenir officiellement coach de vie, il faut suivre une formation reconnue par l’état, pour cela, il est important de vérifier dans le contrat que les études vous amènent au RNCP, ce qui n’est pas le cas de toutes les formations proposées sur Internet.

Où trouver un coach de vie ?

Lorsque vous décidez de faire appel à un coach de vie, vous entendez, comme par hasard parler de cette profession partout où vous passez.

Mais le mieux est d’écouter les personnes qui ont fait intervenir un, que ce soit dans la vie courante ou sur le Net. Les appréciations, les louanges et autres avis sont importants.

Bien sûr, la situation sur laquelle intervenir est différente d’une personne à l’autre mais souvent l’on se reconnaît dans l’un des témoignages.

Ne choisissez pas au hasard sur les pages jaunes, le plus proche de chez vous, vous pourriez être déçu, prenez le temps de lire les appréciations et faire votre choix à tête reposée.

5 – Quels sont les tarifs d’un coach de vie ?

Les tarifs dépendent bien souvent de la notoriété et de l’agenda du coach.

Ils se situent généralement aux alentours de 100 € que ce soit un rendez-vous en face à face ou en ligne.

Certains coachs débutants pourront demander 50 €, et des coachs très sollicités sélectionneront leur clientèle en augmentant les tarifs jusqu’à 300 €, voire plus.

Les prix sont libres, mais le panel est large, chacun peut facilement trouver le coach qui lui convient à tous points de vue.

Les coachs de vie, intuitifs, fleurissent à tous les coins de rue et sur la toile, ce sont des motivateurs de vie, des accompagnateurs dans des situations délicates.

Cette profession encore toute nouvelle remplace à la fois l’ami que l’on ne veut pas solliciter dans ce genre de situation et le psy que l’on refuse de consulter pour l’instant.

Il peut agir dans tous les domaines, personnels comme professionnels. Il est parfois imposé par l’employeur pour dynamiser son équipe.

La plupart du temps, c’est un choix personnel, pour atteindre un objectif ou passer un obstacle important de la vie.

Le choix d’un coach se fait au feeling et au bouche-à-oreille principalement. Vérifiez bien qu’il soit inscrit au RNCP.

Vous pouvez visionner quelques vidéos sur ce sujet sur Internet, pour comprendre comment ces personnes travaillent pour vous aider dans la vie de tous les jours.

Le coaching est contractuel. Il y aura un engagement entre le coach et vous, alors ne vous laissez pas influencer et faites un réel propre choix avec un oui déterminé et authentique venant autant du coach que de vous et profitez de cette expérience et des bénéfices apportés.